NOTRE EVOLUTION :

COSMETIQUE, AGRICULTURE, PURETE DE L’EAU

COSMETIQUE : LE BESOIN DE MARQUES NOUVELLES et NATURELLES

Les Français ignorent que l’importateur soviétique d’Yves Rocher fut le seul à jouer la carte de la féminité et du luxe, loin de la stratégie « INRA » du groupe, et que dans les années 80 cela sauva l’enseigne en France.

La Russie est un des rares pays du monde où l’on peut encore créer une marque occidentale à partir de rien, lui donner une image forte et créer un réseau. C’est le dernier bastion de la « magie Française », la mode Française n’étant plus crédible avec ses tissus Asiatiques…

Nous cherchons des opportunités dans un domaine certes loin de nos origines (Les blindés et la mécanique lourde) mais que nous estimons porteur, ouvert, et capable de réaliser des conquètes en Russie et Eurasie.

Le profil idéal est celui d’un produit naturel, pratique, facile, qui aidera les femmes à la fois à se parer et se protéger des agressions croissantes de la pollution industrielle non maîtrisée en Russie. Quitte, pourquoi pas, à collaborer avec les marques des Chaman de Sibérie ou des boues de la Mer Noire….

 

AGRICULTURE : INGENIERIE, ADDITIFS, OPTIMISATION

La réponse Russe aux sanctions Euro-Américaines a été un embargo désastreux pour les agriculteurs et producteurs Français. Le mal est fait : Les producteurs d’Eurasie et d’Asie centrale fournissent aujourd’hui la Russie. En Sibérie, on mange des fraises Ouzbèques et des Oranges Azéries en plein hiver !

Mais ceci a un coût et ne flatte pas la fierté nationale. La porte est donc ouverte à l’ingéniérie agricole, aux engrais, aux additifs qui ne sont pas sous embargo.

Nous cherchons des fournisseurs, dans la même logique que pour la cosmétique.

 

EAU : UN DES GRANDS CHALLENGES RUSSES

Sous-sols pollués, eau du robinet non potable, réseau de distribution hors d’usage…. Dans certains quartiers des grandes villes on hésite à faire un shampoing. La nano-filtration ne sert à rien, les filtres se colmatant immédiatement. Le marché Russe est ouvert aux ingénieurs et aux spécialistes capables de prendre le problème à bras-le-corps

 

Nous sommes prêts à travailler sur ces marchés avec des fournisseurs-partenaires. N'hésitez pas à nous contacter !